Le phénomène de l’accordéon en vidéo: comment se forment les bouchons?

Vous avez souvent remarqué des ralentissements et même des arrêts sur les autoroutes et voies rapides alors qu’aucune raison ne semble les expliquer. C’est le phénomène de l’accordéon qui est expliqué ici dans une vidéo. C’est la différence de vitesse entre les véhicules qui génère ces accordéons provoqués par la sur réaction de conducteurs qui amplifie l’onde de ralentissement jusqu’à l’arrêt. Plus la différence de vitesse est importante, plus le phénomène s’accentue. En réduisant les vitesses maximales, le différentiel diminue forcément, ce qui va amoindrir le risque d’accordéon, d’où une meilleure fluidité. 

article Nord Eclair: Les socialistes de la MEL proposent les 70 km/h partout sur le périph’

 

 

Ce graphique montre également un autre avantage: la lutte contre la pollution atmosphérique. Si les véhicules peuvent conserver des vitesses entre 60 et 70 km/h grâce à une meilleure fluidité, ils vont consommer moins et donc polluer moins. 

Une limitation supérieure (90 km/h) fait consommer plus quand la route est dégagée et génère des ralentissements qui font consommer plus.

Ainsi une limitation à 70 km/h est idéale pour garantir la fluidité et le respect de l’environnement. 

Imprimer cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »