Comment se forment les embouteillages?

L’effet d’accordéon sur les routes provoque des ralentissements puis des blocages. Dans une circulation dense vous êtes tentés de changer de file car celle d’à coté semble plus rapide, c’est une cause de paralysie du trafic, voici pourquoi.

La solution est simple: il faut réduire la limitation de vitesse de 110 à 90, puis de 90 à 70, puis de 70 à 50 en fonction de la densité du trafic pour éviter les différences de vitesse. Réduire la fréquence des bouchons augmente la fluidité du trafic et ainsi la vitesse moyenne. Pour passer moins de temps sur la route et polluer moins, c’est la fluidité qui compte pas les pointes de vitesse. Hors situation de fermeture d’une voie (travaux, accidents), rester sur sa file, même si elle paraît plus lente, permet de gagner du temps.

Imprimer cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »