La police municipale de Roubaix a besoin de vous pour améliorer la sécurité routière

Sur son compte Facebook, la police municipale de Roubaix (Nord) invite les citoyens à envoyer des idées pour lutter contre les violences routières.

lire l’article sur le site actu.fr

Une initiative bienvenue. La police municipale de Roubaix (Nord) met ses citoyens à contribution pour améliorer la sécurité routièreSur leur page Facebook, les fonctionnaires ont adressé un message aux Roubaisiens, le 14 octobre dernier.

Nous appelons les habitants, les associations de la ville de Roubaix à nous faire remonter leurs idées originales et innovantes pour améliorer la sécurité routière de la ville. »

Pour participer, il suffit d’envoyer un message privé aux policiers. Les idées doivent concerner les thèmes suivants : l’éducation des plus jeunes, la sensibilisation des usagers vulnérables, la prévention des conduites addictives et la lutte contre les excès de vitesse. 

C’est la première fois que la police municipale de Roubaix lance un tel appel sur le thème de la sécurité routière. L’idée est venue de Dominique Paulo, directeur de la prévention, de la sécurité et de la protection de la ville de Roubaix, qui voit dans les réseaux sociaux la possibilité d’être au plus près des administrés.

Dans toutes les domaines en lien avec la sécurité, la coproduction est une très bonne chose. Le fait de pouvoir échanger, partager de bonnes idées avec les habitants qui connaissent la réalité du terrain, ça va nous permettre de rendre la ville plus sûre. »

Des passages piétons en 3D ?

L’initiative semble avoir conquis les Roubaisiens qui sont nombreux à avoir répondu à l’appel par message privé mais aussi en commentant la publication. On peut d’ores et déjà découvrir quelques idées qui pourraient être applicables.

Par exemple, des passages piéton 3D à proximité des écoles, comme il en existe déjà à Cysoing et Marcq-en-Baroeul. L’idée des radars pédagogiques, affichant un message fort en cas de dépassement de la limitation de vitesse, revient souvent. Des internautes proposent des solutions plus radicales : limiter la vitesse à 40 km/h dans toute la ville, diminuer la place de la voiture en ville.

Plus d’une trentaine de propositions ont déjà été envoyées. Une fois classées en fonction de leur pertinence et de leur efficacité, Dominique Paulo espère les mettre en oeuvre. 

Je suis assez intéressé par les passages piétons 3D ou l’installation de mannequins, ce sont des choses très visuelles qu’on peut mettre en place rapidement. »

Les premières modifications sur la voirie pourraient donc être bientôt visibles. Un premier bilan pourrait être fait dans 3 mois. D’ici là, les Roubaisiens recevront régulièrement des nouvelles, notamment via la page Facebook de la police municipale, sur les actions menées grâce à leurs participations. Le directeur de la sécurité et de la prévention souhaiterait, à l’avenir, mettre les administrés à contribution sur d’autres problématiques. 

Il faut qu’on puisse travailler comme ça sur d’autres thèmes. En tout cas, on sent qu’il y a une volonté des administrés à vouloir être acteurs dans leur ville. »


Au nom de la Ligue contre la violence routière Nord-Pas de Calais que je représente je propose l’installation de LAPI (lecteur automatique de plaques d’immatriculations). Ce sont des fonctions qui peuvent être ajoutées aux caméras de surveillance déjà installées. Le but est de mailler le territoire de points de contrôle qui vont avoir de multiples fonctions:
– calculer la vitesse moyenne entre deux LAPI pour servir de radar-tronçons, cela permet de faire respecter les limitations de vitesses sur de larges zones plutôt que la proximité immédiate d’un radar
– détecter les défauts d’assurance
– détecter les véhicules déclarés volés qui ne pourront plus servir aux malfaiteurs
– détecter les plaques usurpées (doublettes) qui permettent d’échapper aux radars
– détecter les véhicules dont les plaques sont trafiquées ou masquées
– repérer les puissantes berlines allemandes « louées » avec du cash provenant des trafics illicites
– repérer les motos et quads servant aux rodéos sauvages
– repérer les véhicules dont les propriétaires ne paient pas les contraventions

Cela aidera le véhicule équipé de LAPI qui existe déjà dans le département. La police municipale pourrait aussi être équipée d’un tel véhicule pour contrôler tous les véhicules en stationnement. Cela permet aussi par recoupement de lutter contre les cambriolages (rapprochement des véhicules stationnés et des dates de cambriolages).

En incitant Tourcoing et les autres villes voisines à faire de même, le système sera encore plus efficace. Plus il sera difficile pour les malfaiteurs de se déplacer sans se faire remarquer, plus leur périmètre d’action sera diminué. L’argent des trafics illicites n’est plus facilement utilisable en France, par contre en Allemagne tout peut être payé en cash. Si nous ne pouvons pas agir contre la complicité des agences de location allemandes, nous pouvons empêcher d’utiliser ces véhicules dès le premier délit routier.  

Ce dispositif est complémentaire à vidéo verbalisation qui ne fonctionne que pour les conducteurs ayant une adresse connue. Il permet de cibler les réfractaires qui profitent de la foule pour passer inaperçus.

Hervé Dizy
Président de la Ligue contre la violence routière 59-62

Imprimer cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »