Propos haineux sur internet: l’Allemagne menace les géants des réseaux sociaux

La désinformation et la calomnie vont de paire. Les sites qui répandent des mensonges sont de plus en plus nombreux pour donner aux internautes une illusion de vérité par une apparente concordance de multiples sources affirmant la même chose. Le mensonge se banalise, il devient récurrent car il y aura toujours un naïf pour souffler sur la braise en prévenant ses copains. Le but est le plus souvent de dénigrer les arguments scientifiques pour les remplacer par des idées simplistes favorables aux extrémistes. Cela marche beaucoup mieux en attisant les haines contre les scientifiques et les personnes qui osent colporter leurs arguments. Le but des extrémistes n’est pas d’apporter des solutions mais de désigner des boucs émissaires pour servir d’exutoires.  Ils n’ont pas résolu le problème mais ils se sont défoulés et cela leur fait du bien. Le gouvernement allemand a décidé de s’attaquer à cette spirale infernale. En France nous attendons toujours.

Il faut ainsi s’attaquer aux amplificateurs d’audience que sont les réseaux sociaux. Sans les amplificateurs, les nuisibles auront beaucoup de mal à se faire entendre.

Facebook, twitter, Google+, etc sont capables de réagir très vite pour supprimer le moindre sein affiché dans un article eu égard la réglementation très stricte (et très hypocrite) aux USA concernant la nudité.

Pourquoi nos gouvernements ne seraient-ils pas capables de faire pression sur ces sociétés pour faire enlever ce qui est véritablement nuisible? Pourquoi ne pas interpeler les candidats qui subissent ces dénigrements?

 

Le gouvernement allemand a validé un projet de loi contre les contenus haineux sur internet, qui menace les géants des réseaux sociaux d’importantes amendes.

lire l’article sur le site de BFM TV

Imprimer cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *