Métropole lilloise: camions, vers une interdiction dans le sens nord – sud ?

Une étude de circulation de la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) montre que sur le trafic total des véhicules entrants ou sortants de la métropole, 16 % environ sont des poids lourds, dont 57 % circulent en transit. Cette proportion est restée stable dans la métropole entre 2007 et 2018. Les deux tiers du trafic des camions transitent entre les autoroutes A1 et A22 (principalement par la RN356), et entre l’A1 et l’A27 (Bruxelles).

Selon la préfecture, la circulation globale des camions est essentiellement réalisée en dehors des heures de pointe. « Ainsi, insiste-t-on, aux heures où les conditions de circulation sont les plus dégradées, la part des poids lourds sur le trafic total tous véhicules baisse à environ 12 %, et celle du transit à environ 6 %. » L’arrêté préfectoral de 2006 d’interdiction de transit des poids lourds du sud vers le nord détourne le transit en provenance de l’A1 vers la Belgique via l’A27, évitant ainsi les axes les plus proches des zones urbanisées, notamment l’A22.

« Environ 1 400 camions par jour sont détournés par l’A27 (280 000 par an) , précise-t-on. Une concertation avec les autorités belges doit permettre de renforcer les contrôles de l’arrêté existant et d’examiner les conditions d’une interdiction de transit dans le sens nord – sud. »

print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »