Interview du 01/07/2021 sur BFM Lille concernant la sécurité routière

1 – Avec la baisse du trafic causé par les restrictions sanitaires, le télétravail, les chauffards en ont profité pour accélérer pour se défouler sur les routes moins fréquentées.

2 – Les mauvaises habitudes restent acquises et avec le retour du trafic, des vitesses excessives, ce qui provoque une hausse du nombre d’accidents avec une gravité plus importante

3 – Le Nord était un bon élève mais il devient un mauvais. Il y a des points noirs comme à Roubaix avec de gros problèmes de comportements routiers.

4 – La mesure du 80 km/h est efficace (450 vies épargnées en 18 mois), elle l’aurait été plus si les limitations de vitesse étaient respectées et si une vraie pédagogie avait été prodiguée en amont de la mise en oeuvre.

5 – Le 80 km/h n’a pas été compris à cause des politiques comme l’ex ministre de l’Intérieur Gérard Collomb qui n’y croyait pas, il y a aussi des politiques qui ont instrumentalisé les colères pour faire du clientélisme électoral, ce qui au final s’est traduit pas des drames, des morts.

6 – Les radars ne sont pas la solution ultime. La répression c’est l’échec de la prévention car elle intervient quand le mal est fait. La prévention permet d’éviter le mal, selon l’adage « prévenir vaut mieux que guérir! ». Les radars sont devenus inefficaces à cause des avertisseurs communautaires de radars. Remplacer les radars fixes saccagés est un gaspillage inutile, il faut leur préférer les radars embarqués qui mettent une épée de Damoclès au dessus de la tête des chauffards sur l’ensemble du réseau pas seulement les quelques centaines de mètres autour des radars fixes.

7 – Une des bonnes solutions est l’Enregistreur de Données de la Route faussement appelé boîte noire car il n’enregistre pas l’intégralité du trajet mais seulement 30s avant et après le choc, c’est un avocat embarqué, en aucun cas du flicage.

8 – La deuxième solution est le LAVIA Limiteur Automatique de la VItesse Autorisée qui empêche de dépasser les limitations enregistrées dans une cartographie GPS. Plus de besoin d’avoir le regard rivé sur le compteur.

9 – Obliger les bars et discothèques à fournir des éthylotests est inutile et idiot. Ils ne sont pas fiables, cela va juste profiter aux fabricants d’éthylotests.

10 – Pour lutter contre l’alcool au volant, il faut diminuer la consommation et la seule politique efficace est l’augmentation du prix de la dose alcool selon les experts. 8% de la population consomme 49% de l’alcool, ainsi la hausse des taxes va surtout impacter les gros buveurs. Actuellement c’est l’ensemble de la collectivité qui paie les pots cassés.
 
 
print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »