Le Figaro: la difficile cohabitation entre cyclistes et automobilistes

Partout sur les réseaux sociaux, des vidéos montrent un festival d'incivilités qui révèle que l'on est loin du «partage de la route» si cher à la sécurité routière.

En 2016, l’année s’est achevée avec 159 cyclistes tués contre 151 l’année précédente. Les usagers des deux-roues dénoncent l’agressivité des conducteurs.

Les cyclistes se sentent de trop sur la chaussée et le paient parfois de leur vie. Alors que le bilan de l’accidentalité routière est présenté ce lundi, les chiffres révèlent une légère aggravation concernant cette catégorie d’usagers. En 2016, l’année s’est achevée avec 159 cyclistes tués contre 151 l’année précédente. Face à cette hécatombe quasi constante, année après année, ces usagers plutôt discrets ont décidé de crier leur désarroi. «À la différence des deux-roues motorisés qui se font entendre, notre communauté n’a pas su réagir et se mobiliser pour faire valoir ses attentes», explique Teodoro Bartuccio, qui a brisé ce silence. Ce directeur sportif du vélo club de l’agglomération du Bourget est en effet à l’origine des rassemblements organisés le 17 juin dernier dans diverses villes dont Paris. Sous le slogan «Mon vélo …

lire l’article sur le site du Figaro

print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »