Nord: en 2016 moins d’accidents mais plus de tués (104 décès dans le 59)

 
 
 
région. Selon le bilan publié par les préfectures, dans le Nord, en 2016, on a déploré moins d’accidents et de blessés mais plus de tués. Dans le Pas-de-Calais, la mortalité est stable, le nombre de blessés en hausse et les drogues de plus en plus présentes.  
 NORD. Le nombre de tués sur les routes du Nord poursuit malheureusement sa hausse continue depuis 2013 pour atteindre 104  décès en 2016. En revanche, 12 % d’accidents corporels en moins ont été constatés : 1 168 contre 1 361 en 2015. De même pour les blessés : 1 341 dont 788 hospitalisés contre 1 602 dont 993 hospitalisés.
 
Les deux-roues motorisés en première ligne.
Hausse significative de la mortalité routière des conducteurs de deux-roues motorisés : 25 % des tués en 2016 contre 20 % en 2015. Ils sont 26 à avoir perdu la vie, dont 16 dans des accidents où seul leur véhicule était impliqué. En revanche, baisse du nombre de cyclistes tués (7 à 4).
 
Un piéton tué sur deux avait plus de 70 ans.
Vingt et un piétons ont perdu la vie en 2016, dont dix avaient plus de 70 ans. C’est une proportion deux fois supérieure à 2015. La mortalité piétonne est plutôt « matinale » : 10 des 21 piétons tués l’ont été lors d’un accident survenu entre 7 h et 11 h.
 
Les jeunes les plus concernés.
Trois fois plus de décès de 25-30 ans sont à déplorer en 2016 (15 contre 5 en 2015). Et les 18-24 ans constituent un quart des tués alors qu’ils représentent 10 % de la population. Ils sont présumés responsables de l’accident six fois sur sept à moto et 13 fois sur 14 en voiture. Chez les 25-30 ans, les conducteurs sont présumés responsables dans 13 accidents mortels sur 15 les concernant.
 
Alcool et stupéfiants, toujours.
Chez les 18-24 ans, les produits illicites sont présents dans cinq accidents mortels sur treize en voiture.
Et chez les 20-35 ans, les accidents mortels sous l’emprise de l’alcool et/ou des stupéfiants ont concerné un tué sur deux. Tous âges confondus, cela reste la première cause des accidents mortels (un tué sur quatre).
 
 
 
 
print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »