À 175 km/h sur le périphérique de Lille, il fond en larmes quand sa voiture est saisie

Un jeune homme de 22 ans s’est vu retirer son permis et sa voiture après avoir été flashé à 175km/h sur le périphérique de Lille.

Par Laurent Decotte | 

lire Nord Eclair

C’était dimanche dernier autour de 15 h. Entre retours de vacances et départs à la mer, le périphérique lillois était chargé. C’est alors que les motards de la compagnie autoroutière des CRS postés à hauteur de la porte d’Arras ont flashé une Golf (150 chevaux) roulant dans le sens Lille-Dunkerque à 175 km/h (166 km/h retenus) au lieu de 70km/h.

Il slalomait entre les voitures

Ils sont partis à sa poursuite et ont mis fin à cette folie un peu plus loin, à l’embranchement vers Paris. Le jeune homme de 22 ans slalomait entre les files et les voitures souvent occupées par des familles et coupant parfois les trois voies. A-t-il voulu épater la jeune femme assise à ses côtés ? Auquel cas c’est râpé, elle est repartie à pied.

Des larmes quand sa voiture est saisie, pas quand son permis saute

 

Le conducteur qui vivrait entre Lille et Montpellier a été placé en garde à vue où il a reconnu les faits. Il a écopé d’une suspension de permis sur le champ, ce qui ne l’a pas fait sourciller. Idem quand on lui a signifié qu’il était convoqué devant le tribunal le 19 juin. Le jeune homme est défavorablement connu des services de police. En revanche, il a fondu en larmes quand il a appris que son véhicule était saisi. Il a quitté sa cellule lundi matin, sans voiture.

Imprimer cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »