Houplin-Ancoine (Nord): Après 328 PV pour excès de vitesse en un mois, les habitants d’un village se révoltent

Un professionnel de la santé peut-il demander des indulgences alors qu’il met en danger la vie des autres? Les interventions ont-elles toutes un caractère d’urgence? Faut-il comprendre que le nombre de patients traités importe plus que le respect des règles? Le stress ne dégrade-t-il pas la qualité des soins? La course à la rentabilité imposée par les organismes sociaux ne pousse-t-elle pas à la course? 

20Minute.fr 09/11/2017

Une pétition circule dans une petite commune du Nord afin de dénoncer les 328 contraventions infligées pour excès de vitesse en un mois seulement…

328 contraventions pour excès de vitesse en un mois seulement. C’est le bilan d’Houplin-Ancoisne, une commune du Nord de 3.500 habitants, pour le mois d’octobre, rapporte La Voix du Nord. La raison ? Dans ce village situé à proximité de Lille, toutes les voies sont limitées à 30 km/h.


Le maire vante ce bilan
Une vitesse que les automobilistes dépassent un peu trop souvent. « La police nationale a multiplié les contrôles, en octobre, a déclaré le maire de la commune Jean Crespel lors du dernier conseil municipal. Il y a eu 328 amendes pour excès de vitesse. » Si l’édile a semblé se réjouir de ce constat, ce n’est pas le cas des habitants qui se disent harcelés. Chez eux, la colère monte.


Un médecin a reçu quatre contraventions. Frédérique Duthoit, l’une des cinq infirmières de la commune, a, elle, reçu trois PV. Ses collègues de travail ont aussi été verbalisées au moins une fois. « Cela me coûte de l’argent : les amendes, le stage… et une journée de travail de perdue », déplore Frédérique Duthoit.


Une pétition pour « indulgence » a été lancée 

Les professionnels de santé souhaitent à présent être reçus par le maire. « C’est lui qui a demandé ces contrôles, dénoncent-ils. Les policiers sont venus très souvent, c’est de l’acharnement ! »
L’ancien maire a profité de l’occasion pour lancer une pétition. « Une demande d’indulgence » a été adressée au président de la République pour toutes les personnes qui ont reçu une contravention alors qu’il roulait à moins de 50 km/h.

Imprimer cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *