Après l’accident qui a coûté la vie à un cycliste de 17 ans, un automobiliste en garde à vue

 

Dans la nuit de lundi à mardi vers 4 heures, un jeune homme de 21 ans s’est constitué prisonnier au commissariat central de Tourcoing. L’homme a indiqué être l’auteur de l’accident mortel survenu à l’angle de la rue du Petit-Village et du Dragon au cours duquel un adolescent de 17 ans a été tué.

lire l’article sur le site de Nord-Eclair

La photo de la voiture qui circulait sur les réseaux sociaux était bien la bonne, Nord Eclair a confirmé. Le délit de fuite est méprisable et inexcusable. S’enfuir c’est lâche, c’est aggraver son cas, surtout si la victime est gravement blessée et qu’elle a besoin de secours, c’est l’achever en quelque sorte si personne d’autre ne peut la secourir. C’est ne faire aucun cas de la vie de sa victime, c’est le mépris total.

Le coupable pense d’abord à sa situation, son avenir est foutu. Va-t-il se mettre à haïr sa victime, à lui faire porter la responsabilité de l’accident (« Que faisait le gamin sur MA route? » comme je l’ai déjà lu dans des rapports d’audience ). Le coupable va penser à la peine qu’il encourt dans plusieurs années d’un long périple judiciaire alors que la sentence pour la famille et les amis est déjà tombée: ils sont condamnés à vie à être séparé de l’être cher, la douleur de la séparation c’est comme une amputation comme le dit une maman qui a perdu son enfant dans un accident où le chauffard avait brûlé un feu rouge à Roncq  en percutant le cyclomoteur sur lequel se trouvaient deux adolescents,  il s’était enfui en laissant agoniser deux victimes et il avait brûlé son véhicule pour faire disparaître les preuves.

Hervé Dizy

 

 

Quelques branches d’aubépine, une tulipe éclatante et une bougie déposées parmi les nombreux bouquets de fleurs. Trois jeunes filles du lycée Sacré-Cœur ont tenu à revenir sur place. Pour rendre hommage à Adam, soutenir la famille mais surtout pour exorciser cette vision d’horreur que de nombreux élèves ont vécue lundi midi.

Un problème de vitesse

«  Ce n’est pas étonnant ! C’est malheureux, et je pense aux parents du jeune homme décédé qui ont reçu ce coup de fil les alertant d’un drame pour leur enfant, mais ce n’est pas étonnant.  » Mohamed, 75 ans, habite le quartier depuis 1968 et reconnaît qu’il y a un problème de vitesse excessive, rue d’Austerlitz comme dans les autres rues alentour. Un avis confirmé, par Corentin, 15 ans, élève en classe de troisième au collège Marie-Curie. «  Je me suis fait renverser rue de la Blanche-Porte juste en face du kebab. Heureusement, à l’hôpital, on m’a dit que je n’avais rien de cassé.  »

« Il faudrait renforcer la sécurité, verbaliser et punir vraiment ceux qui ont tué ce gosse. »

lire l’article sur le site de Nord-Eclair

lire l’article sur le site de France 3

Imprimer cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *