2016: la mortalité routière a augmenté de 2% dans le Nord

Sur l’année 2016, la mortalité routière a augmenté de 2% dans le Nord. Une mauvaise tendance qui dure
depuis trois ans…
Tout n’est pas si noir. La préfecture du Nord a présenté, jeudi, les chiffres de la sécurité routière dans le
département pour l’année 2016. Si la mortalité augmente, d’autres indicateurs sont, en revanche, plutôt
encourageants.
Le Nord est sur la mauvaise pente
L’année dernière, ce sont 104 personnes qui ont trouvé la mort dans des accidents de la route dans le
département. Un chiffre en augmentation de 2 % par rapport à 2015 (102 morts) et qui ne suit pas une tendance
nationale, plutôt stable (+0,8 %).
D’ailleurs, depuis 2013, le Nord est sur la mauvaise pente, enregistrant une augmentation constante des victimes
de la route. D’un autre côté, si l’on compare le nombre de morts en fonction de la population, dans le Nord, le
taux de décès par million d’habitants est un des plus faibles de France : 40 contre 52 au plan national.
A l’opposé, le bilan de 2016 montre plusieurs baisses significatives. Des accidents (-12 %), des blessés (-16 %)
et des blessés hospitalisés (-21 %). « C’est notamment au vu de ces chiffres qu’on ne sait pas expliquer
l’augmentation du nombre de décès », reconnaît Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière.
Les deux-roues motorisés particulièrement touchés
Le second gros point noir concerne les deux-roues motorisés. En 2016, ils représentaient 25 % des tués contre
20 % en 2015. Selon la préfecture, « avec un total de 26 tués, les deux-roues motorisés enregistrent le nombre
de décès le plus élevé observé sur la période 2012-2016 ». Pour les cyclistes, la tendance est à la baisse avec 4
morts en 2016 contre 7 en 2015.
Sur l’analyse des causes des accidents mortels, ce sont les facteurs alcool et stupéfiants qui, sans surprise,
arrivent en premier avec 24 accidents ayant occasionné la mort de 25 personnes. Les chiffres sont néanmoins
bien meilleurs qu’en 2015 où la présence d’alcool ou de stupéfiants avait été constatée dans 36 accidents qui ont
coûté la vie à 33 personnes.

print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »