Bilan juillet 2016

Question à Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière:
L’objectif de moins de 2.000 tués à l’horizon 2020 est-il tenable ?

Emmanuel Barbe:
« Il est très rare que l’on n’atteigne pas les objectifs fixés »

Il rigole du monde, voici la courbe actuelle de la mortalité routière en rouge qui s’écarte toujours plus de celle, en bleu, de l’objectif 2000 tués en 2020. Nous connaîtrons la 3ème année de hausse de la mortalité routière, c’est la première fois que cela arrive depuis 1972 quand les premières mesures de sécurité routière ont été prises.

L’incompétence et l’arrogance du ministre Cazeneuve s’accompagnent du refus de reconnaître ses erreurs, de la persistance dans l’erreur, de la surdité et de la cécité.

« La France va mieux » a dit notre Président, « certainement pas mieux qu’hier mais sûrement mieux que demain » disait Coluche.

Emmanuel Barbe, l’ombre qui suit son maître, nous assène donc les mêmes affirmations illusoires.

La décrédibilisation de l’Etat incite à la défiance vis-à-vis des règles. Le ministre démontre qu’il ne respecte pas les citoyens par ses mensonges flagrants, il nous prend pour des idiots. Pourquoi les citoyens respecteraient-ils l’Etat dans ces conditions?

Le prochain gouvernement aura une tache immense à restaurer la confiance et l’autorité de l’Etat.

Chaque jour de nouveaux morts alourdissent le bilan désastreux de ce gouvernement en matière de sécurité routière. Il faut des mesures courageuses qui vont déplaire aux conducteurs électeurs, ce gouvernement a démontré qu’il est dénué de tout courage.

Aucun texte alternatif disponible.

print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »